Vous êtes ici

Des équipements vieillissants qui poussent la Suisse à sortir du nucléaire

Tours de refroidissement avec nuage de vapeur et champ de tournesols

Avec 5 centrales nucléaires parmi les plus anciennes du monde, la Suisse, petit pays à forte densité de population, est-elle plus vulnérable en cas d’accident ? La sécurité est-elle garantie ? Suite à l’abandon du nucléaire, comment assurer l’approvisionnement énergétique du pays ?

Beznau 1 : la plus vieille centrale nucléaire du monde

La centrale nucléaire suisse de Beznau 1 a été mise en service en 1969. Difficile de savoir si elle remplit à ce jour toutes les conditions de sécurité. D’un côté, on nous affirme que grâce à des investissements et des modernisations régulières, le niveau de sûreté reste à jour. D’autre part, on nous annonce que même si des améliorations ont été réalisées en matière de nucléaire en Suisse, certaines faiblesses demeurent, dûes à des contraintes spatiales et structurelles. La centrale de Beznau 1 devra être désactivée au plus tard en 2029.

Vulnérabilité de la Suisse en cas d’incident majeur

Catastrophes naturelles, accident technique, attaque terroriste, la Suisse n’est pas à l’abri d’un incident majeur. Elle serait même plus vulnérable que d’autres pays. Pourquoi ? :

  • Il est très difficile de créer une zone d’exclusion de 30 km autour d’une centrale en cas d’accident. La Suisse étant un petit pays à forte densité de population, un accident majeur serait catastrophique ;
  • Les centrales nucléaires suisses sont anciennes et les effets du vieillissement des équipements ne sont souvent visibles qu’en cas d’incident ;
  • En cas d’attaque terroriste menée depuis le ciel (depuis les attentats de 2001, la menace est bien réelle), les centrales suisses ne résisteraient pas à un tel crash. Les enceintes de confinement des réacteurs ne sont pas assez épaisses.

Cependant, La Suisse s’est préparée à une éventuelle cyber-attaque en renforçant son système de protection informatique. Il ne faut négliger aucune menace.

Quid de l’approvisionnement énergétique de la Suisse ?

Comment remplacer l’énergie nucléaire en Suisse ? Le Conseil fédéral a fixé une “stratégie énergétique 2050”. Les piliers de cette politique sont les économies d’énergie et le développement de nouvelles sources de production d’électricité. Campagnes de sensibilisation, mécanismes de bonus-malus... tout sera mis en oeuvre pour limiter la consommation.

Le Conseil fédéral mise aussi sur l’exploitation des potentiels existants en matière d’énergie hydraulique (des barrages dans les montagnes, des lacs de retenue) et sur les nouvelles énergies renouvelables : éoliennes, panneaux solaires, etc. En hiver, la Suisse aura recours à l’énergie fossile (plus polluante) et aux importations pour faire face aux besoins plus importants.

Vraie bonne mesure ? A vous de juger.

Sophie Desgain