Vous êtes ici

Le Corbusier, architecte franco-suisse

photo villa Turque Le Corbusier

Charles-Edouard Jeanneret-Gris, ça ne vous dit sans doute rien. Pourtant, derrière ce nom se cache le célèbre architecte Le Corbusier, né en Suisse. Un homme qui a laissé son empreinte dans l’architecture.

Qui était Le Corbusier ?

Le Corbusier est né le 6 octobre 1887 à La Chaux-de-Fonds, en Suisse, et a été naturalisé français en 1930. Il est mort le 27 août 1965.

Célèbre architecte, mais aussi urbaniste et artiste, il a connu un rayonnement international. Ses voyages l’ont inspiré et lui ont permis d’acquérir de nouvelles techniques. Père du Modernisme, il développa des idées comme le fonctionnalisme et le purisme. Selon lui, l’habitat devait être fonctionnel et adapté aux nouvelles habitudes de vie.

De récents ouvrages sur Le Corbusier alimentent une controverse : ses critiques lui reprochent d’avoir été un fasciste militant. Ses plans d’une “Ville Radieuse”, selon lesquels un bâtiment a été construit à Marseille (la Cité Radieuse), sont qualifiés de totalitaristes.

La Chaux-de-Fonds, une ville au riche héritage

La ville natale de Le Corbusier, la Chaux-de-Fonds, organise des visites guidées à la découverte de ses premières villas :

  • la maison Blanche qu’il a fait construire pour ses parents en 1912 est sa première réalisation en tant qu’architecte indépendant. Son style néo-classique rompt avec l’art Nouveau.
  • la très esthétique villa Turque [voir photo] construite en 1917. Elle est techniquement très élaborée : pas de murs porteurs, mais 16 piliers soutenant 4 dalles. Elle lui a été commandée par un riche industriel.

Les visites sont possibles toute l’année sur demande à info.cdf@ne.ch.

2015, 50ème anniversaire de sa mort

Partout dans le monde, en 2015, on commémore le 50ème anniversaire de la mort de Le Corbusier. De nombreux colloques et manifestations ont été organisés dans les universités et écoles d’architecture d’Europe, d’Amérique Latine, du Japon et même d’Inde. En France, plusieurs expositions lui ont été consacrées, dont celle du Centre Pompidou, qui a rassemblé 300 travaux du célèbre architecte.

2015 est aussi marquée par la candidature de son oeuvre architecturale au patrimoine mondial de l’Unesco. Une démarche initiée par le ministère de la Culture en France que soutient de nombreux pays. Cette demande concerne 17 bâtiments répartis dans sept pays et trois continents. La candidature sera étudiée en juillet 2016.

Sophie Desgain