Vous êtes ici

Comment rédiger un bon CV suisse : trucs et astuces

Lettres découpées CV

Les agences lisent d’abord le CV qui doit correspondre à 90% des critères demandés dans l’annonce. Mais comme elles n’y passent que 10 à 15 secondes, mieux vaut avoir un CV bien construit !

Curriculum vitae suisse et français : ce qui diffère

Le CV suisse possède ses propres caractéristiques. Pour ne pas être pénalisé, prenez-les en considération :

  • Le CV suisse est moins synthétique que le français. Il n’y a pas de règle précise, mais sa longueur dépend souvent de votre expérience et de votre profil. Par exemple, si vous avez 5 ans d’expériences, votre CV peut occuper 2 pages.
  • Le recruteur suisse apprécie particulièrement les références : des personnes qu’il pourra contacter – donc, qui ne sont pas inventées ou extrapolées – pour avoir des informations complémentaires sur vos compétences, votre façon de travailler...
  • N’oubliez pas que vous postulez à l’étranger. Le recruteur connaît sans doute mal les entreprises françaises dans lesquelles vous avez travaillé. Pensez à les décrire de façon précise.
  • De même, si vous avez des diplômes étrangers, décrivez-les en mettant, si possible, leur équivalence suisse (ex. Bac S = équivalent d’une maturité fédérale) et évitez les acronymes.

Comment faire un CV suisse ? Trucs et astuces

Votre CV doit être non seulement efficace, mais aussi proche des habitudes locales (hop, par ici pour la lecture sur le droit du travail suisse). N’indiquez pas “permis B” dans votre CV en pensant permis de conduire : en Suisse, c'est un permis de travail ! Annoncez la couleur avec un intitulé décrivant le poste que vous visez. Indiquez bien votre nationalité, car les étrangers ont besoin du fameux permis de travail frontalier : simple formalité pour les Français, beaucoup plus compliqué pour les étrangers issus d’un pays hors UE. C’est donc une information importante pour le recruteur. Mettez en avant vos compétences linguistiques – vous postulez dans un pays qui a 4 langues nationales – en ajoutant la classification européenne (C1, C2…).

En résumé, préférez un CV clair et bien construit qui réponde à 90% des critères de l’annonce plutôt qu’un CV “exotique”. Vous trouverez sur internet de nombreux CV suisses (modèles) ainsi que d’autres conseils pour trouver un emploi en Suisse.

Sophie Desgain