Vous êtes ici

L’assurance maladie des frontaliers subit une (r)évolution

Signature d'un contrat d'assurance maladie pour un couple de jeunes frontaliers

En travaillant en Suisse et en résidant en France, vous êtes considérés comme des frontaliers. Afin de couvrir vos soins médicaux, hospitaliers… vous devez souscrire une assurance.

NousFrontaliers vous explique ce qu’il est en aujourd’hui et comment vous serez couverts à compter du 1er juin 2014.

L’assurance maladie des frontaliers aujourd’hui

Actuellement vous bénéficiez du “droit d’option” pour l’assurance de vos soins médicaux.

Le choix de l’assurance maladie du frontalier se fait entre :

  • le régime français CMU frontalier,
  • l’assurance maladie privée pour les frontaliers,
  • le régime suisse de la LAMal.

Environ 90% des frontaliers ont fait le choix de l’assurance privée. Elle est considérée comme plus avantageuse financièrement ainsi que sur le remboursement des soins en France comme en Suisse. Or, le gouvernement a voté la suppression de l’assurance maladie privée du frontalier.

Demain, une assurance maladie adaptée aux frontaliers ?

La réforme de l’Assurance maladie des frontaliers sera appliquée à compter du 1er juin 2014.

Si vous avez choisi une assurance privée, vous serez automatiquement basculés sur le régime de la Sécurité sociale. La cotisation sera calculée sur le revenu fiscal de référence. Le taux sera de 6% jusqu’en janvier 2016 et passera ensuite à 8%. Pour vos soins vous pourrez choisir un médecin traitant en Suisse ou en France.

Pour plus d’informations sur ce dispositif, c’est ici.