Vous êtes ici

Médecin traitant : frontaliers, faites votre choix !

Choisir son médecin traitant

Le gouvernement vient de confirmer, le 20 janvier 2014, la suppression du droit d’option pour le 1er juin 2014. NousFrontaliers fait le point sur les conséquences que cette décision aura sur le choix du médecin traitant pour un frontalier.

Médecin traitant en France ou en Suisse ?

La ministre de la santé a annoncé que les frontaliers pourront choisir un médecin traitant en France ou en Suisse, en respectant le parcours de soins. Les frontaliers pourront ainsi bénéficier d’un meilleur remboursement de la Sécurité sociale. De plus, les soins ambulatoires réalisés en Suisse seront remboursés par l’assurance maladie sans autorisation préalable. Les frontaliers résidant dans des territoires à faible densité médicale, auront accès aux soins coûteux ou programmés à l’hôpital en Suisse. Le gouvernement s’engage aussi à maintenir la prise en charge des soins engagés en Suisse.

Cette solution est-elle satisfaisante pour tous ?

Malgré les avancées du gouvernement, le collectif « frontaliers ou bien ? » reste sur ses gardes. Il considère que la Sécurité sociale n’est pas adaptée au statut du frontalier. L’inquiétude des frontaliers reste vive quant à la fin du droit d’option. Selon eux, c’est l’ensemble du tissu économique qui est menacé.

Le combat n’est pas fini…