Vous êtes ici

Le droit d’option du frontalier, qu’est-ce que c’est ?

Nuage de mots clés ; santé ; mutuelle

Le droit d’option pour les frontaliers, de quoi s’agit-il ?

La France et la Suisse ont signé un texte dérogatoire vous permettant de choisir le régime d’assurance maladie auprès duquel vous souhaitez être assuré. Trois choix sont possibles. Vous pouvez :

  • choisir le régime suisse (LAMal),
  • opter pour la Couverture maladie universelle de base (CMU) en France,
  • souscrire une assurance privée. Un choix fait par 90% des travailleurs frontaliers, puisque c’est souvent la formule la plus avantageuse.

Or, cette loi a été retoquée par la France, entraînant la disparition du droit d’option du frontalier pour le 1er juin 2014. A cette date, les frontaliers ne pourront plus choisir l’assurance privée.

La fin du droit d’option du frontalier, une menace à prendre au sérieux ?

Plusieurs associations de travailleurs frontaliers suisses se sont regroupées pour la défense du droit d’option des frontaliers. Elles souhaitent alerter les élus français et suisses de l’incidence de cette réforme sur l’activité économique des territoires frontaliers.

Ces associations ont été invitées au Ministère des Affaires Sociales le 20 janvier 2014 pour défendre le droit d’option frontalier pour le choix d’une assurance maladie. Elles espèrent être entendues et ramener le gouvernement à la table des négociations. Affaire à suivre…